Projet Architecture & Développement – Session 1

pour Architecture & Développement

Le village de Maina Pokhari, situé à une journée de route de Katmandou au Népal, a subi de plein fouet le séisme d’avril 2015. La majorité des habitations traditionnelles, construites en pierres sèches et en bois, ont subi des dommages irréversibles. Depuis, la population vit dans des abris de fortune en tôle, construits à côté de leur maison partiellement ou totalement détruite, dans l’attente des aides du gouvernement népalais. Jusqu’à début 2017, seule la démolition donnait accès aux aides financières promises pour la reconstruction d’une nouvelle habitation. Ce n’est que depuis le début de l’année que le gouvernement a autorisé le « retrofitting » : le renforcement structurel des habitations. C’est dans ce contexte que l’association française Architecture & Développement, présente sur place afin de guider la population dans la réhabilitation de leur maison, a fait appel à la Fondation Artelia. Une douzaine d’ingénieurs se sont rendus sur place en avril et mai 2017 pour apporter leur compétence technique. La mission a permis :

–        d’établir un diagnostic des pathologies structurelles des habitations,

–        de classer les habitations selon l’impact du séisme sur leur structure (réhabilitables ou non),

–        de préconiser les rénovations par degré d’urgence,

–        de réaliser, sur place, des exemples concrets de renforcements (liaison toit/murs, contreventements, renforcement des connections des poutres et des poteaux…), avec des moyens très simples (marteaux, clous, vis, quelques plaques en fer, …)

En parallèle du programme de réhabilitation, A&D propose d’étudier des méthodes de reconstruction nouvelles, avec des techniques et des matériaux locaux, en améliorant la tenue au séisme. Un prototype de maison avec murs en pierres confinées a été réalisé dans l’enceinte de l’école d’architecture de Katmandou, et inauguré pendant la mission de la Fondation Artelia, en présence des autorités népalaises et de l’ambassade de France.

Les fondations et murs sont réalisés en pierres sèches, contenus par du métal grillagé façonnable manuellement, type “gabion”. La couverture, elle, est légère, métallique, et posée sur une charpente bois triangulée. Enfin, les enduits intérieurs et extérieurs sont enterre, et le sol en terre battue. Des bambous sont utilisés pour faire office des parois du grenier ventilé.

Ils sont partis avec la Fondation Artelia :

Sébastien RERA

Sébastien RERA

Artelia Bâtiment & industrie - St Denis
Constantinos MIGIAKIS

Constantinos MIGIAKIS

Artelia International - Vietnam
Anne-Françoise HAYMAN

Anne-Françoise HAYMAN

Artelia Bâtiment & Industrie - Limonest
Adlane REBAI

Adlane REBAI

Artelia Eau & Environnement - Echirolles

Autres projets de la Fondation Artelia :