Chichaoua - Maroc
Assainissement

Agroécologie et gestion intégrée des ressources en eau

31.536908862865, -8.76026985

Mission recherchée

L'association AFEMAC souhaiterait coopérer avec la Fondation ARTELIA afin de bénéficier des compétences et des savoir-faire d'experts sur les questions de collecte des eaux pluviales, des réseaux d’adduction en eau potable et de l’assainissement adapté au milieu rural.

Lieu
Chichaoua - Maroc
Au profit de
Période
Novembre 2019 - Mai 2020

Je postule à ce projet

Agroécologie et gestion intégrée des ressources en eau
Upload requirements

L’objectif du projet est d’optimiser l’utilisation et la préservation de l’eau, ressource rare sur le territoire aride d’intervention de l’association et de ses partenaires. Afin de répondre aux normes de qualité, un projet de restauration du réseau d’alimentation en eau potable défectueux (nombreuses fuites et coupures d’eau) est déployé. 


Des bassins de rétention traditionnels permettent de collecter les eaux de pluie mais aussi l’eau d’un barrage distribuée par des canaux. Artelia a également participé à la restauration de ces bassins de rétention afin d’assurer la préservation de la qualité de l’eau pour les relier à une fontaine et pour servir l’agriculture et les usages domestiques.

 

Les projets de l’association, créée en 2011, se sont construits dans le cadre d’un programme de développement humain, né après l’analyse du contexte et des besoins de la population locale, rurale, isolée et enclin à un fort taux de pauvreté.
L’Association de solidarité internationale a pour vocation la lutte contre la pauvreté, tout en préservant l’environnement à partir de 7 axes d’intervention :  le désenclavement, l’accès à l’éducation, l’accès à la santé, l’accès à l’eau, l’accès à une alimentation saine, l’accès à un habitat durable et à des activités génératrices de revenus. Depuis 2013, l’association place la gestion intégrée des ressources en eau comme prioritaire dans un contexte de changement climatique, particulièrement dans une zone aride.

POPULATION CONCERNÉE : Les familles de plusieurs villages enclavés situés dans une zone aride. Le réseau d'accès à l’eau potage concerne 3 villages soient plus de 1500 personnes. La borne fontaine du bassin de rétention public concerne 200 à 300 personnes. Le projet de collecte des eaux pluviales concerne plus de 100 personnes et le projet d’agroécologie, plus de 100 personnes.

IMPLICATION DES BÉNÉFICIAIRES : La tenue de diverses réunions depuis 2012 avec les femmes et les hommes de ces villages a permis à l’association de comprendre leurs besoins et leurs difficultés. L’association locale Saada, en charge de l’eau de consommation est le partenaire de l’association.

PARTENAIRES FINANCEURS : L’Agence de l’eau Rhin-Meuse, des collectivités territoriales françaises et marocaines, la GIZ (coopération allemande au Maroc) pour les projets sur l’eau. Les Fondations Luciole et Léa Nature (Agroécologie).
.

Tous les frais de la mission sont pris en charge par la Fondation Artelia.