Oaxaca - Mexique
Énergie

Insonorisation de bâtiment et énergie solaire

17, -96.5

Mission recherchée

  • Conseils sur le suivi de la construction en coopération avec l’université de la SALLE,
  • Conseils concernant l’insonorisation des salles de répétition,
  • Possibilité d’utiliser l’énergie solaire (nous aurions un éventuel sponsor pour la fourniture de panneaux solaires)
Lieu
Oaxaca - Mexique
Au profit de
Période
Entre Décembre 2019 et Mai 2020

Je postule à ce projet

Insonorisation de bâtiment et énergie solaire
Upload requirements

Nous souhaitons agrandir les installations de l’école de musique et renforcer les locaux existants pour qu’ils répondent aux normes antisismiques. (Voir plans joints)
Le projet final de construction comprend:
5 grandes salles de musique de chacune 59 m2, 

  • 2 lieux de stockage pour les instruments de chacun 20,7 m2 ,
  • 10 salles individuelles de répétition de chacune  4,4 m2, 
  • le doublement de la surface du préau pour 76 m2,
  • la création de bureaux (administration et salle des profs), avec une terrasse extérieure couverte

Il existe aussi un projet de transformation des bâtiments existants qui réunira les deux ateliers (lutherie et vent) en les unissant par une salle qui fera office de réception. Des espaces particuliers seront créés à l’intérieur des ateliers et serviront aussi au renforcement de la structure: un studio insonorisé pour les essais d’instruments et les enregistrements, une pièce «hors poussière » pour le vernissage des violons, une pièce pour les travaux salissants (sciage, ponçage, soudure, polissage)
Dans le projet final, figurent également une maison de santé (existante et à transformer) et une maison des jeunes (à construire) mais, nous ne prendrons pas en charge ces bâtiments pour l’instant, faute de moyens suffisants.
Notre association a décidé de se limiter à la partie directement liée à l’école de musique.
 

Au travers la musique, nous tentons d’éloigner les enfants des dangers de la rue. Les résultats ont dépassé nos attentes. Parmi nos élèves musiciens, des enfants déscolarisés ont repris le chemin de l’école; certains jeunes qui appartenaient à des gangs sont maintenant assidus aux répétitions quotidiennes de l'orchestre; l’institutrice du quartier souligne les changement notoires de comportement des enfants qui suivent notre formation musicale: ils font preuve d’une meilleure écoute, d’une meilleure concentration et d’une attitude plus coopérative au sein du groupe. Leurs notes s’en ressentent positivement! Nous offrons des bourses aux élèves qui souhaitent devenir professionnels de la musique (neufs boursiers en 2019). Nous formons des réparateurs d’instruments (quinze jeunes ont été initiés, trois d’entre eux ont été formés jusqu’au niveau professionnel). Grâce au transfert de compétences, nous espérons rendre le projet pérenne et autonome.
 

POPULATION CONCERNÉE : Enfants et adolescents issus de milieux défavorisés, d’origine indigène
IMPLICATION DES BÉNÉFICIAIRES : Majoritairement indigènes, les habitants de ce bidonville ont l’habitude de travailler en communauté. L’école est autogérée par un comité de parents. Ce comité est réélu chaque année par l’ensemble des familles. Lors de la construction des premiers bâtiments, nous avons découvert le principe du « techio », sorte de chantier en commun: les familles se mobilisent pour effectuer les tâches qui ne nécessitent pas de qualifications, sous la direction avisée de maçons qualifiés. Concernant les frais de  fonctionnement de l’école, nous n’intervenons qu’à hauteur de 40%, le reste provient de ressources locales.
BUDGET ESTIMATIF DU PROJET: 140 000€ pour la première tranche, à confirmer dès réception des  devis en attente.             PARTENAIRES FINANCEURS : Fondation Air France (France), Don du Chœur (Suisse), Fondation Tash (USA).
 

Tous les frais de la mission sont pris en charge par la Fondation Artelia